Présidentielle 2020 : des élus, cadres et chefs traditionnels du Sud-Comoé réclament Alassane Ouattara pour un troisième mandat

by dunuya / Jul 27, 2020 / 0 comments

" Nous vous appelons à être notre Candidat, le candidat du Sud-Comoé à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. ", a déclaré le ministre Aka Aouélé cadre du Sud-Comoé.
Conduisant une forte délégation, le ministre en charge de la Santé et de l’hygiène publique a manifesté la volonté des populations du Sud-Comoé de voir Alassane Ouattara briguer un troisième mandat au soir du 31 octobre 2020.

Au cours d’une audience accordée par le président de la République Alassane Ouattara à la délégation du Sud-Comoé composée de cadres, élus et chefs traditionnels ce dimanche 26 juillet en sa Résidence (Cocody-Riviera Golf), ce peuple du groupe Akan n’a pas hésité à demander au président sortant d’être candidat à sa propre succession lors des échéances électorales d’octobre 2020.

« Certes, vous aviez décidé d’arrêter, mais c’était en passant le flambeau à celui qui a été préparé par vous pour assurer le changement dans la continuité. Or, le destin a décidé autrement. », a fait savoir le président du conseil régional du Sud-Comoé. Selon lui, le bilan à la tête du pays , en seulement 10 ans, et au sortir d’une crise dévastatrice , est si élogieux, qu’il incline ceux qui sont de bonne foi, " et nous, nous le sommes, à vous dire président, continuez.", a-t-il lancé.

Alassane Ouattara, la voix encore étreinte par la douleur du décès brutal d’Amadou Gon, a remercié ses hôtes avant de les rassurer. "Je traverse une période de peine immense. Je n’ai pas de mots assez forts pour exprimer mes sentiments. L’homme propose et Dieu dispose. Le décès d’Amadou Gon a été un choc pour moi (…). Laissez-moi le temps pour me concentrer.", a laissé entendre le président du RHDP. Se voulant rassurant face aux " parents " de ses anciens collaborateurs ( Daniel Kablan Duncan et Amon-Tanoh) qui ont volontairement quitté respectivement la vice-présidence et le gouvernement, Alassane Ouattara a déclaré: "Je ne peux pas avoir de ressentiment contre qui que ce soit. Je n’en n’aurai pas. Nous sommes sur cette terre pour quelques décennies. On doit tout faire pour vivre en harmonie. Ceux que vous avez cités, demeurent mes frères. Dans la vie chacun choisit son chemin. Le Rhdp continuera d’avoir la même détermination."
Pour Alassane Ouattara, c’est essentiel que la Côte d’Ivoire continue sur le chemin du développement. " Je voudrais compter sur vous pour que la paix règne dans notre cher pays, la Côte d’Ivoire " a-t-il conclu.

Ces cadres et élus Rhdp ont, en présence des chefs traditionnels, remis des attributs de chefs au président de la République. Il s’agit d’un sabre, un chasse-mouches, une canne royale, un tabouret royal ont été remis à Alassane Ouattara. À ces dons, ils ont ajouté la somme de cinquante millions de francs CFA représentant la caution du candidat à l’élection présidentielle.

Cyprien K.

Comments (0)

Leave a comment