Nigeria / Gouvernance : « vous êtes diviseur en chef » ; la réponse de Muhammadu Buhari à Olusegun Obasanjo

by dunuya / Sep 14, 2020 / 0 comments

Muhammadu Buhari n’a pas fait la sourde oreille aux critiques de l’ancien président, Olusegun Obasanjo, qui déclarait jeudi, à Abuja, que « le Nigeria devient un État en faillite, la capitale mondiale de la pauvreté ». Répondant à l’originaire de la ville d’Abeokuta, la présidence du Nigeria affirme que ses récentes critiques envers le pouvoir attestent sa descente « des hauteurs du commandant en chef au niveau modeste de diviseur en chef (pour adapter la monnaie du temps) ».

« Vous êtes un diviseur en chef « lance la présidence nigériane à l’ancien chef d’État. « Dans sa dernière déclaration, l’ancien président Olusegun Obasanjo tente de diviser la nation tandis que le président Muhammadu Buhari continue de promouvoir l’édification de la nation et l’unité du Nigeria », a déclaré l’administration de Muhammadu Buhari.

« Il a sûrement déçu nombre de ses admirateurs locaux et étrangers en adressant des éloges à quelques groupes extrémistes qui se sont engagés à éviter l’invitation de l’Assemblée nationale à participer au processus d’amendement constitutionnel », ajoute la présidence du Nigeria qui invite Obasenjo à s’impliquer dans la résolution des problèmes, quand et où, ils existent, au lieu d’aider à la prolifération d’une atmosphère empoisonnée de nationalisme ethnique et religieux.

Contrairement au point de vue de l’ancien président Olusegun Obasenjo, l’administration de Muhammadu Buhari a déclaré que le Nigeria dont d’autres pays se sont moqués pour tant de choses qui n’allaient pas, progresse aujourd’hui à un rythme reflétant sa taille et son potentiel.

Ce, grâce aux efforts de l’actuel chef d’État Buhari, qui a su réparer « nos relations dégradées avec nos voisins et nos alliés traditionnels tels que le Royaume-Uni, les États-Unis, la Chine, la Russie, la France, l’Allemagne, l’Arabie Saoudite et les autres avec de nombreux avantages pour le pays ».

Comments (0)

Leave a comment