Dr Aka Aouélé salue l’engagement de l’Association Raoul Follereau pour le bien-être de l’humanité

by dunuya / Nov 09, 2021 / 0 comments

Abidjan, Le président du Conseil économique, social, environnemental et culturel (CESEC) de Côte d’Ivoire, en sa qualité de patron de l’Assemblée générale (AG) de l’Association Raoul Follereau, organisée lundi 08 novembre 2021 au Palm Club, à Abidjan Cocody, a salué l’engagement de ses membres en faveur du bien-être de l’humanité.

« Vivre, c’est aider à vivre. Il faut créer d’autres bonheurs pour être heureux ! », citant cette phrase tirée de l’œuvre ‘Le Livre d’amour, un sourire’ de Raoul Follereau, appelé “le vagabond de la charité”, le président du CESEC a estimé que “nous devons nous dépouiller de nous-mêmes, pour apporter aux autres ce qui leur manque pour l’équilibre de leur vie, refusant en toutes circonstances d’étouffer, en nous, la flamme de la bonté et de la bonne volonté”.

C’est pourquoi, Dr Aka Aouélé s’est réjoui de l’AG de l’Association dont la section ivoirienne est présidée par Diakité-Coty Jean Ibrahiman. Il a exprimé sa gratitude aux délégations venues de la France, de la Pologne, de l’Italie, de la Martinique, du Tchad, du Bénin, du Burkina Faso, du Congo, du Niger, de la Mauritanie et de la Côte d’Ivoire, principalement à Michel Recipon, président de l’Union internationale des Associations Raoul Follereau, pour prendre part à cette AG si déterminante, eu égard aux nouvelles orientations qui seront envisagées pour les cinq prochaines années.

“Grâce à vous et à votre Association, de nombreuses personnes ont retrouvé espoir en la vie et ont pu surmonter l’affliction causée par l’indifférence dont elles ont été victimes. Grâce à vous, également, de nombreuses personnes ont cultivé en elles le sens de la charité, de la générosité, du don sans réserve, de la joie d’offrir. Merci pour ce que vous faites pour les plus pauvres, pour les plus démunis. Merci pour nos yeux que vous ouvrez”, a indiqué Aka Aouélé à l’endroit des responsables de l’organisation.

Tout en soulignant l’entrée de la Côte d’Ivoire dans une ère de solidarité beaucoup plus active sous la gouvernance du Président de la République, Alassane Ouattara, à travers la construction d’une “Côte d’Ivoire solidaire”, le président du CESEC a rappelé que la lutte contre la pauvreté, l’ignorance et la maladie qui constitue les axes d’intervention de l’Association, trouve son écho dans ce qui est pensé et fait au niveau national.

Il a souhaité qu’au sortir de ces assises, les membres des Associations soient plus unis, plus forts et plus déterminés à faire de la vie un chant d’amour et d’espoir, afin que la pensée de Raoul Follereau se perpétue davantage. “Qu’avec vous, se concrétise chaque jour cette prière de Raoul Follereau (…): « Seigneur, apprenez-nous à ne penser qu’aux autres et d’abord à aimer ceux qui ne sont pas aimés. Faites-nous mal avec la souffrance des autres. Seigneur, ne permettez plus que nous soyons heureux tous seuls, donnez-nous l’angoisse de la misère universelle »”, a-t-il conclu.

 

(AIP)

 

cmas

Comments (0)

Leave a comment