Élection du nouveau président de la FITKD: la Confédération Africaine de Taekwondo salue des élections transparentes

by dunuya / Nov 02, 2021 / 0 comments

Me Jean-Marc Yacé a été porté à la tête de la fédération ivoirienne de taekwondo ce samedi 30 octobre 2021 à l'issue de l'assemblée générale ordinaire avec 157 voix sur 228 votes exprimés, soit 68,85% des voix. 

Il succède à Me Bamba Cheick Daniel qui a obtenu le quitus de l'assemblée après la présentation du bilan moral et financier de ses trois (3) mandats à la tête de ladite fédération. 

Cette élection qui s'est tenue au centre sportif ivoiro-coréen Alassane Ouattara d'Abidjan baptisé "le palais du taekwondo " a été supervisée par la fédération mondiale de taekwondo et la Confédération Africaine de Taekwondo. 

La dernière citée, vient de publier son rapport signé de son Sécretaire Général, Me Balla Dieye, président de la fédération Sénégalaise de Taekwondo, dans lequel, l'organisation salue "une élection bien organisée, transparente et sans problème ni réclamation avant, pendant les élections et après la proclamation des résultats". 

Selon le rapport "sur 248 votants, un nombre de 231 ont participé à l'élection qui a rendu le quorum légal avec 93,14% du nombre total de clubs ayant le droit de vote. Jean-Marc Yacé a reçu 157 des 228 votes exprimés lors de l'assemblée et a été élu nouveau président de la fédération ivoirienne de taekwondo". 

Rappelant le score général pour les sept (7) candidats qui étaient en lice, le rapport a mentionné "157 voix pour Yacé, 24 voix pour Zunon, 33 voix pour Remarck, 6 voix pour Appolos, 0 voix pour Keïta, 6 voix pour Bathily, 0 voix pour Soumahoro et 2 bulletins nuls". 

Un clin d'œil a été fait à Me Bamba Cheick Daniel, le président sortant: "Me Bamba Cheick Daniel, qui ne s'est pas porté candidat aux élections, à fait une très bonne préparation à la réussite de cette élection qui était transparente et très bien organisée et qui s'est déroulée sans heurts avec l'acceptation quant aux modalités et les résultats". 

 

Heureux du "succès" de ces élections, la Confédération Africaine de Taekwondo souhaite qu'elle soit "un modèle".

 

 

Atapointe

 

Comments (0)

Leave a comment