Le coupé-décalé endeuillé : Erikson le Zulu est décédé en France

by dunuya / Feb 17, 2020 / 0 comments

Erickson Le Zulu, l’artiste coupé-décalé, de son vrai nom Bosiki Eric, est finalement décédé ce dimanche 16 février 2020 matin en France.

La presse, depuis quelques temps, faisait état de rumeurs sur la maladie qui rongeait le chanteur jusqu’à ce qu’il soit conduit urgemment, le samedi 15 février 2020 à l’hôpital de Créteil à la suite d’une grave crise. Plongé dans un profond coma, Erickson Le Zulu a définitivement déposé le micro ce dimanche matin, laissant derrière lui une famille, biologique et artistique. et des fans inconsolables.

Père de 3 enfants, l’artiste qui a fait les beaux jours du coupé-décalé dans les années 2000. Il a été vraiment révélé au public ivoirien lors de sa participation au succès de l’album du groupe NCM avec le concept, ‘’la danse Camera’’ qui a fait le buzz.

Après des malentendus, il décide de se lancer en Solo. Ce qui lui réussit bien. Puisque ‘’Suzanna’’, puis »Gloire », "Nouvelle Génération" en 2007 et "La main de Dieu" en 2008, sans oublier de nombreux feeturing ont fini de démontrer le talent du chanteur et du danseur.

L’artiste, qui avait passé toute son enfance au Congo, son pays d’origine avant de se retrouver la Côte d’Ivoire des années plus tard, aura marqué son temps et sa génération.

Ce décès est une grosse perte pour le mouvement coupé-décalé qui avait déjà perdu en août dernier, l’une de ses têtes de ponte, DJ Arafat.

Atapointe

Comments (0)

Leave a comment