Lancement des épreuves du Baccalauréat 2019/ François A. Amichia :Le Bac est un accomplissement, c’est la fin de tout un cycle, et c’est la récompense du fruit du travail effectué

by dunuya / Jul 08, 2019 / 0 comments

Les examens à grands tirages ont débuté depuis le 17 juin 2019. Après les épreuves du BEPC, du CEPE, c’est au tour des candidats du Bac de rentrer en lice. Sur toute l’étendue du territoire national, ils sont des centaines de millier à prendre part aux épreuves écrites ce lundi 8 juillet 2019.

A l’instar des autres communes, Treichville a accueilli plusieurs candidats. Au nom du Ministre de l’Education nationale, le Ministre François Albert Amichia, Maire de la commune a procédé au lancement des épreuves écrites au Lycée moderne de Treichville qui compte environ 480 candidats, en présence de la présidente du jury Bodo Alaté Mireille et des enseignants-surveillants. 

« Nous avons été envoyés par la Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation professionnelle, Kandia Camara pour lancer les épreuves du baccalauréat 2019 dans la circonscription de Treichville, plus précisément au lycée moderne de Treichville. Le constat que je fais toute de suite est la discipline et l’esprit de sérénité qui me permettent d’être optimiste. L’année 2019 n’a pas été un fleuve au cours tranquille. Nous avons eu certes quelques perturbations au cours de l’année, mais le Gouvernement et les syndicats ont tout fait pour sauver l’année. Aujourd’hui, c’est l’épreuve du baccalauréat après les épreuves du BEPC et du CEPE, je crois qu’on peut s’en réjouir. Cette année, le Gouvernement a fait de la lutte contre la fraude une priorité, je souhaite que ces examens se déroulent dans un esprit d’intégrité, de sérénité, mais surtout que cela se passe dans les meilleures conditions. Merci à tous ceux qui contribuent à la réussite de cet examen et à toutes ses personnes qui permettront le bon déroulement de cet examen».

Face à des candidats crispés, inquiets et quelques peu perplexes, le Ministre François Albert Amichia a exhorté ces derniers à donner le meilleur d’eux-mêmes pour réussir et surtout à faire fi du stress.

« Je suis là en tant que parent d’élèves et en tant qu’ancien candidat au Bac. Chers enfants, quand je vous vois, je suis heureux. Le bac est un accomplissement, c’est la fin de tout un cycle, et c’est la récompense du fruit du travail effectué. Pendant le premier cycle et le second cycle, vos parents ont consenti des efforts, vos enseignants également. Vous-mêmes, j’en suis sûr, vous avez consenti beaucoup d’effort en étant assidus au cours, en révisant constamment. Je voudrais vous exhorter à donner le meilleur de vous-mêmes pendant ces jours-ci. Soyez sereins et croyez en vous, afin que vous soyez vous-mêmes satisfaits par vos résultats, et que vos parents soient fiers de vous. Le Conseil municipal compte beaucoup sur vous pour confirmer les bons résultats obtenus les années précédentes ».

Comments (0)

Leave a comment