Daoukro-Présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire/Pdci-Rda: Une délégation de haut niveau réaffirme le soutien régional du N’zi au président Bédié

by dunuya / May 27, 2019 / 0 comments

Une délégation de 350 personnes, de haut niveau régional, composée d’élus, de cadres militants du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) et des têtes couronnées de la région du N’Zi, était samedi 25 mai 2019 à la résidence privée du président Bédié à Daoukro, pour lui réaffirmer le soutien de ladite région dans sa lutte pour la reconquête du pouvoir en 2020. 

Face à cette grande mobilisation, le premier responsable du Pdci-Rda a tenu à les féliciter et surtout à leur dire ce qu’il attend d’eux dans les perspectives de cette reconquête du pouvoir d’Etat en 2020. "Je vous invite à vous consacrer, sans relâche, à l’opération d’adhésion de nouveaux militants, plus jeunes et plus conquérants qui représentent, heureusement, plus du tiers du corps électoral. Voyez-vous, chers frères et chères sœurs, cette tâche me paraît plus importante et noble que l’examen des motifs du départ de quelques militants et militantes qui n’ont pas su entretenir, dans la fidélité et la loyauté, la flamme du parti". 

Le président Bédié s’est réjoui de cette visite et a demandé à ses visiteurs de demeurer, à l’échelle nationale, soudés et unis pour faire face aux enjeux de développement et de progrès de la nation et consolider la démocratie et l’état de droit en Côte d’Ivoire, pour le bonheur de tous leurs concitoyens. Par rapport au départ de certains cadres du parti sous d’autres cieux par contrainte, comme l’a souligné le porte-parole de la délégation, le président Bédié a souhaité ne pas s’attarder sur cet état de fait. Il a plutôt encouragé ceux qui font encore preuve de loyauté envers le parti. 

"Vous constatez, avec moi, au regard de votre détermination et mobilisation de ce jour, que l’on peut échapper aux contraintes et autres chantages d’où qu’ils viennent. Grâce à votre courage et à votre loyauté, notre grand parti est résolument engagé pour reconquérir, l’année prochaine, le pouvoir d’Etat. Vous qui croyez et continuerez de croire en la nécessité de la poursuite de l’action politique menée par notre parti, je vous félicite. Oui, je vous félicite, car votre engagement militant à servir librement notre grand parti, sans calcul et sans contrainte, consacre votre soif", a t-il soutenu. Et d’indiquer que Daoukro a été le haut lieu de la résistance, où les membres statutaires du Parti ont su et pu faire échouer le projet de liquidation judiciaire du Pdci-Rda. Puisque, selon lui, ce projet était porté par les tenants du parti unifié Rhdp, comprenant certains militants et cadres du Pdci-Rda, dont ceux de la région du N’ZI. 

Le "Sphinx de Daoukro" a mis à profit cette rencontre, pour inviter, à nouveau, au rassemblement de tous les militants et militantes, sympathisants et sympathisantes à demeurer, à la fois, fidèles et loyaux au parti, afin qu’ils poursuivent, dans une ferveur militante, leur marche harmonieuse pour la reconquête du pouvoir d’Etat en octobre 2020. Le président Henri Konan Bédié s’est dit confiant, pour cela, malgré les vicissitudes de la vie de leur parti. "Oui, le Pdci-Rda est éternel. Ce qu’il a pu faire hier pour les Ivoiriens et les Africaines, il le refera demain. Si quelques uns trahissent et nous quittent comme au temps colonial, des milliers les remplacent pour porter notre victoire le jour J. C’est pourquoi, il vous revient, dès à présent, d’investir vos différentes localités pour participer aux côtés des délégués départementaux et communaux à toutes les missions et activités". 

Le président du Pdci-Rda n’a pas voulu se passer de l’actualité du moment. "Revenant à l’actualité, l’on peut affirmer sans se tromper que la promotion et la mise en œuvre effective des idéaux de paix devraient, définitivement, empêcher certains événements susceptibles de compromettre la cohésion sociale; notamment les affrontements meurtriers enregistrés à Béoumi et dans d’autres localités entre diverses composantes de la population. A ce titre, il revient, donc, aux pouvoirs publics d’organiser la promotion de réaffirmer l’autorité de l’Etat, à travers la sauvegarde de la protection des biens et des personnes. Si elle est exercée de façon impartiale, doit faire de l’Etat le seul et unique détenteur des armes à feu", a t-il souhaité. Dans ce sens, au nom de la recherche et de l’obtention d’une paix définitive et durable en Côte d’Ivoire, il a appelé à la responsabilité des pouvoirs publics d’entamer et de réussir, avant l’élection présidentielle d’octobre 2020, l’opération de désarmement. 

Bien avant le président Bédié, Mme Émilienne Bobi-Assa, vice-présidente du Pdci-Rda, porte-parole des populations de la région du N’zi, a donné les raisons de leur déplacement à Daoukro. "Nous sommes venus à Daoukro, ce jour, pour vous dire avec force et détermination de rester serein et inébranlable. Nous sommes venus vous dire que nous vous faisons confiance pour préserver, pour sauver le Pdci-Rda d’Houphouët-Boigny, et pour nous conduire vers de beaux rivages et vers des lendemains enchanteurs. Nous sommes venus vous dire que nous approuvons sans réserve aucune, les orientations que vous donnez au Pdci-Rda, que vous voulez engager dans une plateforme élargie, ouverte à toutes les formations politiques et à toutes les organisations de la société civile, qui partagent votre vision d’une Côte d’Ivoire éprise de paix, qui aspire au développement, une Côte d’Ivoire rassemblée, réconciliée et unie". Et de le rassurer que malgré le fait que quelques uns de leurs frères et sœurs de la Région du N’zi, réquisitionnés, par contrainte ou par chantages éhontés ont rejoint les trappeurs d’éléphants, la grande majorité des cadres et élus, la quasi-totalité des populations de la région du N’zi, se sont enrôlés dans les légions remplies de vaillance du parti de leur cœur et refusent de se laisser plumer comme des volailles et de se rendre complices des Brutus post-mortem. 

Le maire de Kouassi-Kouassikro, Kouadio Kouakou Bertin, a lu la motion de soutien qui réaffirme le soutien indéfectible des populations de la région du N’zi au président Henri Konan Bédié, dans sa conduite éclairée de leur Parti, le Pdci-Rda. Et de conclure pour dire qu’ils restent engagés et mobilisés pour les combats futurs à ses côtés, pour un Pdci-Rda plus fort et une Côte d’Ivoire plus épanouie.

DIRCOM

Comments (0)

Leave a comment